AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Don't kill me please → Bo & Frankie

Aller en bas 
AuteurMessage
Frankie Banks

avatar

Messages : 45

MessageSujet: Don't kill me please → Bo & Frankie    Mer 4 Mai - 22:17


FEAT BO & FRANKIE BANKS

Refermant doucement la porte d’entrée derrière elle, Frankie s’empressa de traverser le salon sur la pointe des pieds pour aller dans sa chambre. Arrivée dans celle-ci, elle respira enfin normalement avant de se rendre compte de l’ampleur de la situation et de se remettre à paniquer. Il allait la tuer, l’éventrer et la donner à manger à des cochons ou pire, il demanderait à Ike de lui lancer le mauvais œil et elle sera condamné à vivre une vie affreuse. Elle s’assit sur son lit puis se releva aussitôt, faisant les cent pas. Relativisons, c’était sa sœur. Il l’aimait, il ne pouvait pas la tuer. Oui c’est ça pensa-t-elle. Elle pouvait jouer la carte de la petite sœur innocente. Ca aurait marché dans toute autre situation, mais là c’était bien trop grave. Il fallait quelque chose de plus grand. « Réfléchis. » marmonna-t-elle avant d’entendre la porte d’entré claquer. S’il n’avait pas encore crier, c’est qu’il n’avait encore rien vu. Elle aurait encore la vie sauve pendant quelques minutes. Elle pourrait très bien faire comme si rien ne s’était passé. Oui, mais il finirait par le découvrir. Frankie était une piètre menteuse. Elle allait devoir avouer la vérité. Il fallait juste qu’elle trouve le bon moyen. Qu’est ce qui pourrait lui faire assez peur pour que la vérité passe inaperçu ? Un sourire de satisfaction se dessina sur les lèvres de la jeune Banks. Elle avait trouvé le plan parfait, du moins, elle l’espérait.

Elle prit une grande inspiration et se décida à sortir. Après tout, elle ne pouvait pas rester enfermée toute sa vie, même si au jour d’aujourd’hui, ça semblait comme le meilleur plan possible. Elle s’avança dans la cuisine où elle le vit. Triturant ses doigts, elle s’installa sur un des tabourets prêt du comptoir.

« Faut qu’on parle. » Elle n’allait pas tourner autour du pot. La culpabilité la dévorait déjà assez. Il fallait qu’elle sache à quoi s’en tenir. « Je suis enceinte. » C’était une partie de son plan. Si elle lui créait un choc émotionnel et finissait par lui avouer que c’était faux, il en serait tellement soulagé que la rayure qu’elle avait fait sur sa voiture, en rentrant son vélo dans le garage tout à l’heure, passerait totalement inaperçu. Du moins elle l’espérait parce qu’elle était beaucoup trop jeune pour mourir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bo Banks
GOLDEN ♦ They'll name a city after us.
avatar

Messages : 66
Age : 31

– OUIJA TABLE –
Job: Propriétaire du Fever.
Quote: Most people have a harder time letting themselves love then finding someone to love them.
Frankly, I don't give a damn.:

MessageSujet: Re: Don't kill me please → Bo & Frankie    Mer 4 Mai - 23:02

La journée avait commencé normalement. Bo s'était levé, était allé dans son garage laver un coup son bébé (qui n'était autre que son pick-up rouge flamboyant), puis avait déjeuné tranquillement devant une émission débile du matin. Aujourd'hui, le bar était ouvert, mais il s'accordait un jour de repos. Il y passerait peut être dans la soirée pour voir où Lowell, Gabe & Shane en était (particulièrement si ils ne s'étaient pas entretués et/ou s'ils avaient mis le feu au bar). Après avoir bossé un peu sur sa voiture, il alla courir un bon jogging de dix kilomètres pour se détendre. Traversant les rues de Kentwood, sans t-shirt, il avait attiré de nombreux regards féminins. Pas de trace d'Ike qui se levait souvent sur les coups de midi. Il rentra enfin chez lui pour prendre une bonne douche froide. Vers 12h30, il décida d'aller à pied à la supérette du coin pour faire quelques courses pour le déjeuner. Il hésita longtemps. Puis finalement il rentra chez lui les mains remplies de cochonneries. Oui, c'était un frère indigne. A part des recettes piquées sur Cuisine tv, il ne savait rien faire. La dernière fois qu'il avait tenté de la grande cuisine, sa tante avait eu une intoxication alimentaire. Depuis, il se nourrissait simplement de chips et de plats tout préparés, préférant donner dix dollars à sa sœur pour qu'elle aille manger dehors plutôt que de risquer qu'elle ne meure à cause de lui.

Bo sortait les courses du sac en papier sur la table lorsqu'il distingua sa jeune sœur qui s'installait sur un des tabourets. Il tourna la tête un instant, lui adressa un sourire puis retourna à ses affaires.
« Je suis enceinte. » Bo avala sa salive, et faillit s'étouffer avec. Devenant rouge (de colère, comme d'étonnement), il essaya de crier mais aucun son ne sortit de sa bouche. Finalement, manquant de faire un malaise, il s'agrippa au bar qui séparait la cuisine du salon. « TU ... QUOI ?! » Il sentait la crise de panique approché à grand pas. Il avait chaud, beaucoup trop chaud. Il ouvrit brusquement toutes les fenêtres de la cuisine, puis agrippa un torchon pour s'éventer, et enfin trouver un brin d'air. L'oxygène ne montait plus au cerveau, c'était clair. Il fixa sa soeur. « Putain de putain de putain. Je savais qu'il fallait que je tienne ce putain de discours sur le sexe, comment mettre une capote .... merde. MERDE! » Puis entrelaçant ses mains, il regarda sa sœur, qui semblait si sérieuse qu'il avait du mal à y croire. « Dis-moi que tu rigoles. Sérieusement, dis moi que tu rigoles. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frankie Banks

avatar

Messages : 45

MessageSujet: Re: Don't kill me please → Bo & Frankie    Jeu 5 Mai - 21:38

« Je suis enceinte. » Voilà son plan était lancé. Il allait avoir tellement peur qu'à côté la rayure sur sa voiture passerait totalement inaperçu. Du moins, elle l'espérait parce que mine de rien, Frankie tenait à sa vie. Elle savait que Bo aurait une réaction exagéré mais elle avait pas imaginé qu’il prendrait cette teinte cramoisie. Elle se releva doucement et se pencha vers lui pour s’assurer qu’il respirait toujours alors qu’il ouvrait la fênetre. « TU ... QUOI ?! » Il était encore vie alléluia. Frankie se rassit, se demandant combien de temps, elle devait faire durer la mascarade. « Putain de putain de putain. Je savais qu'il fallait que je tienne ce putain de discours sur le sexe, comment mettre une capote .... merde. MERDE! » Elle préférait devenir sourde que d’entendre son frère lui expliquait comment mettre une capote. A 14 ans, sa prof de science avait eu la bonne idée de leur faire une démonstration sur une banane. Frankie n’avait plus jamais pu en manger, sans mentionner tous les cauchemars qui avaient suivi. Si Bo se mettait en tête de lui donner des cours, elle était bonne pour ouvrir la fenêtre et sauter. D’ailleurs d’aussi loin qu’elle était concernée, son frère était un saint et s’il lui était arrivé d’entendre des cris féminins sortant de la chambre de Bo, elle avait préféré croire à la possibilité que c’était un sérial killer qui torturait ses victimes

« Dis-moi que tu rigoles. Sérieusement, dis moi que tu rigoles. » Le moment de mettre fin à la mascarade était arrivé. Elle sourit, montrant bien toutes ses dents et acquiesça. « Je ne suis pas enceinte. C’est pas aujourd’hui que tu seras tonton. » Elle avait envie de rajouter qu’il n’avait pas l’air prêt mais préféra se raviser. Il pourrait penser qu’elle l’était – ce qui n’était pas le cas – et l’empêcher de sortir, à vie. « C’est autre chose que j’ai à t’avouer. Mais avant que je te l’avoue, je veux que tu te souviennes qu’au final, c’est pas grand-chose, que ça aurait pu être bien pire. Je veux que tu te souviennes bien que j’aurais pu être enceinte et que ça aurait été bien pire que ce que je vais t’annoncer. Et puis n’oublions pas que jusque là j’ai été une petite sœur modèle. Jme drogue pas. T’as jamais eu à venir me chercher au commissariat. » Elle vit à son regard qu’elle commençait à l’agacer et préféra se taire. Se tortillant les doigts, elle descendit de sa chaise et fit quelques pas en arrière, prête à courir pour sa vie, tout en étant prête à sauver Bo, dans le cas où il ferait un malaise. « J’ai rayé ta voiture. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Don't kill me please → Bo & Frankie    

Revenir en haut Aller en bas
 
Don't kill me please → Bo & Frankie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Born to kill all lives...
» Who is Josh Groban? Kill yourself!
» Kill points
» KEEP CALM AND KILL ZOMBIES ✗ le 21/02 vers trois heures du matin
» Kill Bill 1 et 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VOODOO TOWN ✜ do you believe in magic ? :: KENTWOOD. :: ✎ A PLACE TO LIVE.-
Sauter vers: